mardi 15 avril 2014

Les Russes

Ils étaient trois
En voyage.
De la capitale, l'ami-gérant gratteux de guitare pour accompagner, jovial et social.
De l'extrême-orient, musicien, unilingue timide et souriant, et sa brune, chanteuse, jolie en voix et belle à conquérir le Kamchatka.
Soirée douce, début mars, jour de fêtes. Koh Tonsay (île au Lapin... sans lapin. À cause de la forme de l'île, paraît-il).
À quatre pieds sur le bord de l'eau. 
À 4 km sur le bord de Kep. Rien d'autre qu'une plage, des palmiers, des bungalows. Encore vivable et peu développée. 
Yukulele, guitares, voix, compos, Beatles, trad russe, et, demande très spéciale, Vyssotski.
Ô Raspoutine, ô Marylin,
Ton naturel, esprits informels,
Comblé comme la lune.

Ils étaient trois cent mille
En vacances. 
Crémés comme en Crimée.
Les affiches en sont bilingues.
Les plages et les rues en sont bedonnantes. 
Les hôtels et les speedos en sont débordants. 
Trois vols directs par semaine sur Moscou, de Saigon, d'Hanoi et d'ici, Nha Trang.
Yersin croirait pas à ça.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire